AIX EN PROVENCEATHLÉJEUNES

Interview d’Emil HAJJAJ CHARPAIL

Né le 11 mars 2001 / 1m75 pour 62 kgs / Etudiant à Aix-en-Provence

Ce jeune athlète commence à être un « ancien » du club, car il fait parti des 1ers enfants que j’ai entrainé dans la catégorie POUSSIN (9/10 ans).

Son palmarès est impressionnant et sa progression « logique », car ce jeune homme est bosseur, sérieux et a des sacrées qualités !!!

Son entraineur n’est autre qu’Enzo FORMOSA depuis 2017, entraineur du pôle jeunesse également.

Quelques chiffres :

En 2016, il réalise 111 points en triathlon en minime ce qui lui vaut une qualification pour la finale nationale, mais Emil qui a un esprit collectif, préfère participer à la finale du 8/2/2/8 avec les copains, notamment des certains Martin FRAYSSE Champion d’Europe cadet sur 400 haies et Clément GOSSELIN 6383 points au décathlon !!!

 La même année, il court 2min43 sur 1000m. en minimes ce qui est déjà costaud.

En 2017, il saute 6m06 en longueur, « aller vite permet de sauter loin ! »

Puis en 2018, il réalise 50’’86 en cadet sur 400m et en 2019, 1’53’’16 sur 800m

Ses titres :

Vice champion régional en minime en longueur avec 5m64.

Vice champion inter-régionnal sur 1000m en 2min43.

Vice champion régional junior sur 800m en salle en 1min53 ‘’31.

Il a été plusieurs fois finaliste en championnat de France avec un top 5.

En 2019 et 2020, il a le niveau National 4 sur 800m avec 1min 53 ‘’16 et 1min 53 ‘’31 en salle, ce qui lui permet d’être inscrit sur les listes ministériels en tant qu’athlète de haut niveau.

On lui souhaite bon courage pour la suite et nous sommes très fiers qu’un « ancien » du pôle jeunesse évolue dans ce sens sous les couleurs du club.

Cette année, il est espoir, alors avec tout mon soutien et mon affection, nous te souhaitons une belle réussite sportive !

Emil …. c’est vraiment l’athlète « bien dans sa tête et bien dans ses baskets ! »

Interview réalisé par Léa

Rendez-vous demain pour la suite de ce reportage ….

 

 

 

Reprise des activités en plein air – de 16 ans
Et voici la suite de l’interview d’Emil …

ET AUSSI…

Menu