RUNNING COMPETITION LOISIR

Chronique du confinement, saison 3

Alors, on déconfine ou pas ? Pour les adultes, rien de changé en ce 28 novembre, sauf qu’on peut s’entraîner plus loin de chez soi, et plus longtemps. On peut faire 20 km et retour, presque un marathon. Mais en moins de 3 heures, il ne faut pas traîner…

Pas d’entraînements collectifs, organisés par le club. Seulement en individuel. Ce samedi matin, sans s’être concertés, on s’est retrouvés à quelques-uns sur notre rendez-vous habituel du samedi matin, 9 heures au Val de l’Arc. On a fait le tour du petit Montaiguet, mais en respectant bien les mesures de distanciation : 8 mètres carrés par personne. Sur une boucle de 8 km, ce n’est pas trop difficile à respecter. Gégé, qui se trouvait là par hasard, a pu nous capter au vol. C’est ICI.

De son coté, Marielle est allée du coté de Bibemus.

Et dimanche, il y avait du monde un peu partout :

Jorge sur un grand circuit qui l’a amené en haut de Sainte Victoire.

Eka et Cédric y étaient également, en mode randonnée.

Cathy et Gégé à Venelles, et aussi Guillaume, Isabelle, Patrick qui nous font partager leurs sorties.

Hervé est déjà en belle forme sur STRAVA. Infatigable, il court en nocturne sur le cours Mirabeau, et boucle un triple marathon pour Nice-Cannes en virtuel. En combien de jours Hervé ?

A partir du 1er décembre, les entraînements collectifs sont à nouveau autorisés, en respectant les distances. Quel plaisir de se retrouver au parc de la Torse, sur la piste, et de retrouver la saine émulation de la confrontation directe !

Et voici la suite de l’interview d’Emil …
Journal officiel de la République française – N° 288 du 28 novembre 2020

ET AUSSI…